La viande bio est-elle moins cancérigène?

Viande bio a aussi des cancérigènes

Cette étude, sur les risques cancérigènes associés à l’ingestion de diverses viandes, a estimé que le risque était si élevé que nous pourrions ne pas vouloir nourrir de bœuf, porc, ou poulet les enfants plus que 5 fois par mois.

Ça c’était en Europe, où la contamination de l’agneau est un problème particulier. Aux États-Unis, s’il y avait une vedette ce serait le poulet et les PBDE, produits chimiques ignifugeants, non seulement par rapport aux autres viandes, mais aux autres pays.

Taux de PBDE cancérigènes  dans la viande de bœuf, poulet, et porc.

Les poulets américains sont comme 10-20 fois plus contaminés que les échantillons prélevés d’autres pays qui ont été testés. Bien que le régime alimentaire n’est pas la seule source d’exposition, comme ceux qui mangent végétarien ont seulement des niveaux inférieurs dans le sang de 25% que ceux qui mangent de la viande, bien qu’une grande proportion de cela peut provenir du poulet.

Pour les autres produits chimiques, l’alimentation peut jouer un plus grand rôle. Les études des polluants dans le lait maternel de végétariens datant de plus de 30 ans ont trouvé que les niveaux moyens pour les végétariens de quelques polluants étaient seulement de 1 à 2 pour cent aussi élevés que la moyenne nationale. En fait, pour les 6 des 7 polluants qu’ils étudiaient, il n’y avait même pas de chevauchement dans la gamme des résultats; la valeur végétarienne la plus élevée était plus faible que la valeur la plus faible obtenue dans la population générale.

Ceci est présumé être parce que ces polluants se concentrent dans la chaîne alimentaire; donc, en mangeant beaucoup de tout ce qui est en bas de la chaîne alimentaire, les plantes, ceux qui mangent végétarien peuvent avoir un avantage. Par exemple, les dioxines: viande, poisson et produits laitiers sont censés contribuer à presque tout l’exposition du corps aux dioxines. En effet, si vous regardez ceux qui ont strictement une alimentation à base de plantes, ils peuvent avoir seulement environ un tiers des niveaux de dioxines et de PCB, ou même moins d’un cinquième circulant dans tout leur corps.

Taux sanguins de PCB et dioxines des végétaliens comparé aux omnivores et population en générale.

Cette étude m’a vraiment frappé. L’Inde a été confrontée à un problème majeur de traiter ses millions de livres de déchets électroniques chaque année. Ces pauvres travailleurs à ces usines de recyclage des déchets électroniques peuvent être exposés à des niveaux élevés de produits chimiques toxiques et finir avec ce genre de concentration de PCB dans leur système sanguin, deux fois plus élevé que ceux qui vivent environ 250 miles le long de la côte. Mais ceux-ci [en gris] étaient des travailleurs non-végétariens à l’usine de traitement des déchets. Les niveaux de PCB des végétariens travaillant à la même usine était encore plus bas.

Taux sanguins de PCB de non végétariens comparé à végétariens en Inde.

Le problème avec ces études transversales est que nous ne pouvons pas isoler le régime alimentaire. Peut-être que les végétariens ont d’autres modes de vie qui les protègent. Vous ne savez pas jusqu’à ce que vous le testiez.

Changer le régime alimentaire des gens et voir ce qui se passe c’est difficile à faire avec les polluants persistants comme les PCB qui peuvent prendre littéralement des décennies à se détoxifier du corps, mais nous pouvons nous débarrasser des métaux lourds comme le mercure en quelques mois. En effet, dans les 3 mois de l’exclusion de la viande, de la volaille, du poisson et des œufs de leurs régimes alimentaires, il y a eu une baisse significative des niveaux de métaux lourds toxiques dans leurs corps, y compris le mercure, cadmium et plomb. Jusqu’à environ 30% de baisse en 3 mois.

Baisse des taux de plomb, cadmium et mercure après 3 mois changement pour un régime lacto-végétarien

Et la viande bio, est elle moins cancérigène?

Et si on s’en tenait à la viande biologique? La viande biologique certifiée provient de bétail qui est nourri avec des aliments biologiques exempts de pesticides et de sous-produits animaux, par la loi. Par conséquent, on supposerait qu’il devrait y avoir une accumulation inférieure de résidus chimiques. Cependant, sur le plan pratique, il n’y avait tout simplement pas d’études sur la teneur en résidus chimiques dans la viande biologique, jusqu’à … maintenant !

Les chercheurs ont acquis 76 échantillons de différentes sortes de viande, à la fois biologique et conventionnelle, et quantifié leurs niveaux de contamination avec 33 différents polluants organiques persistants cancérigènes. Après tout, l’ingestion de nourriture contribue pour plus de 90% à l’exposition totale actuelle à ces composés, en particulier la nourriture d’origine animale.

D’un autre côté, un nombre croissant de consommateurs choisissent les produits biologiques. En fait, la production d’aliments biologiques a augmenté comme de 50% au cours de la dernière décennie; Les consommateurs de viande biologique sont-ils protégés ou non? Eh bien, « aucun échantillon n’était complètement exempt de contaminants cancérigènes  » ce qui est à prévoir compte tenu de combien pollué est notre monde ces jours-ci, mais ce qui était surprenant était que « les différences entre les viandes biologiques et conventionnelles étaient minimes. « 

En outre, le modèle actuel de la consommation de viande a dépassé les limites maximales de toute façon. Fait frappant, la consommation de viande biologique, non seulement n’apparaît pas de diminuer ce risque cancérigène, mais a parfois été trouvée d’être encore plus élevée.

Bref, malheureusement, « la consommation de viande biologique ne diminue pas le potentiel cancérigène associé à l’apport de ces polluants. »

Consommation de viande bio et carcinogènes POP polluants organiques persistants.

Traduit de l'original Is Organic Meat Less Carcinogenic?, sur Nutritionfacts.org, où vous pouvez trouver les liens pour les sources cités. Crédits d'image pour Ralph Aichinger via flickr.

Atelier « Optimiser l’alimentation en prévention et face aux maladies »

Qu’est-ce-que l’ensemble de la recherche nous dit sur les différents régimes alimentaires et leur influence sur notre santé?
Cliquez ici pour en savoir plus!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.